Nature

La destruction de la nature en chiffres

On ne s’en rend pas toujours compte que l’environnement se dégrade beaucoup. Il ne faut pas attendre que les impacts vous touchent particulièrement pour faire un geste. Découvrez à travers ce dossier la destruction de la nature en chiffres.

La consommation d’eau par l’homme

Lorsqu’on prend sa douche ou lorsqu’on laisse tourner le dispositif d’arrosage de son jardin, on ne compte pas vraiment le nombre de litres d’eau qu’on consomme. Notez que la population française dépense près d’un million de litres d’eau par seconde et dans la journée, cette consommation est très importante. On oublie pourtant que cette eau qui arrive à notre domicile est prélevée dans la nature et au total, sur un an, rien que les Français ont besoin de 32 milliards de m3 d’eau retirée dans les profondeurs et dans les rivières.

Le nombre de roches déplacées par l’homme

Vous vous dites surement que ceci n’a pas de grand impact sur l’environnement, certes, mais ils font partie de la nature. Au compteur, on note aux environs d’un million de kilos de rochers et de caillou déplacés par seconde, ce qui revient à une trentaine de milliards dans l’année.

La perte de sols fertiles

Plusieurs activités humaines, notamment la désertification, rendent le sol infertile et chaque année, notre planète perd près de 24 milliards de kilos de sols fertiles. Ce qui fait près de 76 tonnes de terres arables disparues chaque seconde. À ce rythme, une partie des terres émergées se voient être menacées par l’installation du désert.

L’érosion du sol

L’érosion fait aussi partie des principales menaces de la nature. Pour l’Europe en particulier, on enregistre près de 16 % de la surface du territoire qui est concerné par l’érosion hydrique, ce qui présente 26 millions d’hectares. Il n’y a pas que l’Europe qui est concernée, car l’Amérique du Nord et l’Afrique sont aussi très touchées.