Développement durable

Participer au développement durable

Le développement de la technologie va à une vitesse incontrôlée et dans cette évolution, on ne compte presque pas les impacts qu’elle peut avoir sur l’environnement, sur les ressources naturelles et sur notre planète. À ce rythme, on se demande ce qu’hériteront les générations futures dans ce monde technologique.

En quoi consiste le développement durable ?

Pour un « développement durable », il faut combiner trois facteurs, dont l’efficacité économique, l’équité sociale et la qualité environnementale. Pour atteindre les objectifs, on se base sur la solidarité sociale, la participation individuelle, la prévention collective et individuelle ainsi que le sens de la responsabilité. Les acteurs économiques dans le cadre du développement durable répondent aux besoins de la population sans compromettre la capacité de la génération future à couvrir leurs propres besoins. Notez bien que le développement durable ne dépend pas uniquement du gouvernement, des grandes entités économiques, car chacun peut y participer.

Apporter sa brique au développement durable

Quel que soit la classe sociale ou professionnelle auquel vous appartenez, vous pouvez participer au développement durable de façon personnelle. À chaque action ou à chaque achat, posez-vous les bonnes questions : cette action est-elle favorable à la planète ? Ce produit que j’achète est-il équitable ? Est-ce que ce je fais contribue au gaspillage des ressources naturelles ? À chaque réponse aussi, vous devez mesurer l’impact et il est conseillé de limiter au maximum cet impact. Pour participer au développement durable, vous devez penser à changer vos attitudes en utilisant par exemple des ampoules à basse consommation, en laissant votre linge sécher à l’air libre sans passer par la fameuse machine de sèche-linge. Pensez également à trier vos déchets, à ne pas jeter des objets qui peuvent être réparés ou réutilisés. Si vous devez acquérir des équipements électriques, privilégiez les modèles qui appartiennent à la classe A, car ceux-ci sont moins énergivores.