Général

Quelle est la situation des émissions de CO2 dans les industries et les bâtiments en France ?

Comme vous le savez déjà, les émissions de CO2 nuisent à l’environnement et par la même occasion, à la qualité de l’air respiré. Pour y remédier, les gouvernants ont pris des mesures qui devraient permettre de réduire considérablement cette émission. Comment évolue la situation des émissions de CO2 en France et plus précisément dans les industries et les bâtiments?? Abordons le sujet ensemble.

Dans les bâtiments

En 2018, les bâtiments situés dans la région de la France généraient un minimum de 24 % des émissions du CO2. Ce taux provient principalement des systèmes de chauffage, des eaux chaudes sanitaires, des cuissons et bien d’autres. Il s’agit bien évidemment de l’un des secteurs qui disposent d’un grand potentiel de réduction aux émissions de CO2. Car plusieurs restrictions ont été mises en place à savoir :

  • Une limite imposée aux situations de consommation d’énergie dans les différents usages. Il s’agit de l’éclairage, de la climatisation, de l’électroménager, du chauffage et autre?;
  • Une isolation de bâtiment (que ce soit ancien ou neuf) pour garantir la réduction impeccable du besoin de chauffage (matériaux, mur, toiture, etc.)?;
  • Le développement digne de ce nom de plusieurs équipements qui était décentralisé par la production d’énergie, d’eau chaude et aussi de chauffage. À ce niveau, de nombreuses technologies ont vu le jour (comme la pile à combustion). De même, il y a eu l’avènement des énergies renouvelables telles que le chauffe-eau solaire, le photovoltaïque, le chauffage au bois, etc.

En ce sens, l’État français a mis en place plusieurs initiatives pour assurer cette réduction. Parmi ces dernières se trouvent le programme GED écologique et le programme bas carbone.

Dans les industries

Toujours dans les années 2018 en France, les industries de l’énergie ne participaient qu’à un faible taux d’émission de CO2 (14 %). Ce taux tient compte de la part importante du nucléaire dans le mix énergétique national. En ce qui concerne les industries manufacturières et la construction, le taux d’émission de carbone générée par ces dernières s’estime à 17 %. En effet, grâce à l’amélioration de la technologie et des procédés de production, les émissions de CO2 ont considérablement baissé.

Il faut retenir que dans les bâtiments en France, quelques mesures ont été mises en place afin de réduire au maximum les émissions de CO2. Dans l’industrie par exemple, l’adoption de technologies nouvelles et plus respectueuses de l’environnement participe grandement à la lutte contre ces émissions.