Développement durable

Société de consommation : comment réduire le gaspillage vestimentaire ?

L’industrialisation accrue de la production dans tous les secteurs a fait naître une société de consommation sans précédent. Dans le secteur du textile comme partout ailleurs, les industriels sont essentiellement orientés clients et travaillent tous les jours à produire des articles qui répondent aux besoins spécifiques de chaque habitant de cette planète. Mais, la quantité impressionnante d’invendus dans les magasins et boutiques de vêtements en tout genre vient rappeler à tous la nécessité de réduire ce gaspillage dicté par la course effrénée des industriels pour le profit.

Une situation qui interpelle

Des milliards de personnes assistent impuissants au gaspillage des ressources naturelles transformées ou non. Les grandes industries alimentaires, automobiles, de consommables bureautiques et autres déversent chaque jour des millions de tonnes de produits utiles ou non qui atterrissent dans les magasins, les supermarchés des grandes enseignes de distribution. Ce qui est déplorable, c’est que près du ¾ des biens produits ne seront jamais utilisés parce que trop chers ou pas adaptés aux besoins de la population. On produit en masse sans tenir compte du marché et de sa capacité. Des voix comme celles de Unsold s’élèvent un peu partout sur la planète pour appeler à des comportements anti-gaspillage en matière vestimentaire par exemple.

Les bonnes pratiques

Il existe en France une législation très stricte qui entoure les questions de gestion des déchets, de recyclages, de gestion des ressources naturelles, etc. Dans un contexte d’amenuisement des ressources naturelles de la planète, le vote de la Loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire est la volonté manifeste du législateur français de mettre fin au phénomène de gaspillage dans le domaine du prêt-à-porter entre autres. Pour accompagner ces lois, il est du ressort de la population elle-même d’adopter des comportements qui limitent le gaspillage.      

Apprendre à donner aux personnes démunies

Vous pouvez vendre vos tenues de grande marque et offrir ensuite les recettes aux œuvres caritatives, aux églises, aux maisons de retraite, aux centres sociaux, etc. Que les vêtements qui sont dans votre garde-robe soient encore neufs ou usagers, si vous ne les utilisez plus, vous pouvez les offrir.

Proposer ses vêtements dans le circuit du marché de la « seconde main »    

La mode de l’article de seconde main ou d'occasion est aussi présente dans le secteur des vêtements. Vous avez ainsi la possibilité de faire du dépôt-vente dans des magasins spécialisés qui vous offrent une plateforme d’échanges entre vendeurs et acheteurs. Si pour vous, il s’agit d’un vêtement usager, pour l’acheteur, c'est un nouveau vêtement qui le ravit à plus d'un titre.     

Les entreprises de collecte de déchets

Il existe  des sociétés privées à but non lucratif, agrées par l’État, qui ont pour mission la collecte et le recyclage de vêtements usagers. Ces sociétés font aussi le tri et retirent du lot les vêtements neufs pour les redonner aux plus pauvres. Ils sont remarquables à leurs conteneurs portant le label Éco TLC.